" L'aile ou la cuisse ? "

par Atelier d'ébénisterie du POURQUOI PAS ?  -  16 Mai 2010, 15:29  -  #Prise de position

Hier sur Europe 1, Jean Luc Petitrenaud, célèbre journaliste gastronomique poussait un coup de gueule au sujet de la disparition possible d’un certain nombre de restaurants et de chefs au profit des sandwichs triangulaires et des enseignes fast-foodesques.

Hier soir, j’ai regardé en famille avec un grand sourire « L’aile ou la cuisse », un film qui date de 1976 (j’avais 6 ans).

Plus de 30 ans séparent les propos de Petitrenaud du film de Claude Zidi, et pourtant les choses n’ont guère changé, ce film est plus que jamais d’actualité.

Ce qui est vrai pour notre culture gastronomique l’est malheureusement aussi pour notre culture artisanale.

 

J’entends parfois comparer la production mobilière des grandes enseignes à mon travail.

Stop ! Ce sont deux métiers différents. Dans le premier cas vous achèterez ce que l’on vous propose dans le style que l’on vous impose. Dans le second cas, vous discuterez de vos envies de forme, de couleur, de dimensions et de prix. Dans le premier cas vous râlerez peut-être au sujet de la qualité de ce que vous avez acheté bon marché. Dans le second cas je vous conseillerai afin d’ajuster au mieux vos exigences en fonction de votre portefeuille.

 

Nous arrivons donc au nerf de la guerre, le coût. Je ne peux pas me placer au même tarif que les grandes enseignes, notamment les pseudos artisanales. Il y a plusieurs raisons à cela. Mes matériaux ne sont pas achetés au kilomètre cube au fin fond du monde pour une bouchée de pain, mais auprès de producteurs locaux Ma fabrication n’est pas réalisée par des ouvriers sous-payés, (quand ils ne sont pas exploités), mais dans mon atelier avec mon savoir faire et ma passion.

Au bout du compte,chez l’artisan vous possèderez un objet unique et durable, de qualité correspondant à vos attentes et dont le tarif reflètera exactement les matériaux et le travail mis en œuvre.

 

A l’heure du commerce équitable entre les nations et les peuples, il serait grand temps d’intégrer cette notion à notre sphère économique locale. Le système global est en train de nous montrer ses limites. Pourquoi ne pas remettre notre artisanat, notre savoir-faire au cœur de notre tissu économique ? Peut être est ce la façon de relancer le cercle vertueux de l’emploi et de la croissance respectueuse des hommes et de l’environnement.

Bien à vous.

« Eric des bois ».

Xavier 05/01/2011 17:21


Bravo Eric!
Bravo d'une part pour toutes les oeuvres que tu exposes sur ce blog rondement mené.
Bravo pour ta démarche et l'énergie qui se dégage de ce blog et des travaux que tu y présente.
Et enfin bravo pour cette belle synthèse/définition de l'esprit artisan, qui finalement devrait être l'esprit citoyen de la majorité.
J'avoue vouloir suivre ton parcours (l'ESEA m'a retenu pour Septembre de cette année !) avec ce même état d'esprit : avoir peut être un jour les moyens de maitriser une activité professionnelle
respectueuse de l'environnement, d'une certaine notion d'équité sociale, et d'intégrité économique... un truc durable quoi, même si c'est un peu à contre-courant de tout ce qui se fait
aujourd'hui...
Ca faisait quelques temps que je souhaitais te laisser un petit commentaire sur ton blog... j'en profite en plus aujourd'hui pour te souhaiter une excellente année 2011.
@+.
Xavier E.


Atelier d'ébénisterie du POURQUOI PAS ? 12/01/2011 08:57



Merci Xavier, pour le commentaire et l'intérêt que tu portes au blog.


J'avoue que ce n'est pas tous les jours que je trouve des commentaires sur cet article. Ca montre que ce type de point de vue n'est pas encore assez répandu ou pas suffisamment diffusé. Opter
pour cette voie n'était pas un choix évident à assumer mais cest le seul qui me permet d'être "droit dans mes bottes". Il est donc normal que j'applique ce principe à ma façon de travailler. Si
tu as l'occasion de passer dans la région arrête toi à l'atelier je t'y recevrai volontier. Bonne année 2011 qui devrait être splendide notamment à partir de septembre...


A bientôt.


Eric



nine 22/05/2010 07:36


entièrement d'accord avec tes propos et je les partage
La mode est malheureusement au "zapping" . Les vraies valeurs disparaissent même dans le travail !!! Il faudra bien se réveiller !!!!
Patience et persévérance !!!


Atelier d'ébénisterie du POURQUOI PAS ? 13/06/2010 11:27



J'espère que montrer du beau et du travail bien fait contribuera à "reveiller"...


Eric



christian lemenuisiart 17/05/2010 05:51


Que dire de plus !
Bonne Journée


Atelier d'ébénisterie du POURQUOI PAS ? 13/06/2010 11:29



Je pourrais en rajouter des couches, mais je préfère laisser les gens voir les belles choses et se faire une opinion.


Bonne journée


Eric